Menu
ACCUEIL
  • CARROUSEL CAMPAGNE ESTIVAL fille 1920x309
  • CARROUSEL CAMPAGNE ESTIVAL MONTAGNE 1920x309
  • CARROUSEL CAMPAGNE ESTIVAL PECHEUR 1920x309
  • entete iles
  • entete kite surf
  • entete gars chien
  • entete fille cheval
  • entete fille enfant
  • entete famille
  • entete ski

Portraits de nouveaux arrivants

La Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine ont accueilli près de 9 000 nouveaux arrivants depuis 2012. Des gens formés qui travaillent et se sentent bien intégrés dans leur nouveau milieu. Des gens originaires de la région, d’ailleurs au Québec et au pays ainsi que d’ailleurs dans le monde. Ces personnes qui ont choisi de #VivreAutrement chez nous participent au développement de la région par leur travail, leur entreprise, leur implication, etc. Découvrez-les! Ils habitent peut-être près de chez vous!

Si vous vous êtes établis dans la région récemment, présentez-nous votre parcours en remplissant ce formulaire.

Revenir à ses origines et partager sa passion

mercredi, 19 avril 2017.

Revenir à ses origines et partager sa passion

Pendant plusieurs années, Christian Rivière a parcouru le Québec pour le travail. Maintenant installé à Carleton-sur-Mer, il n'a qu'à descendre les 13 marches qui séparent son loft de son commerce et le voilà prêt à vous partager sa passion! Christian ouvrira bientôt les portes de sa nouvelle entreprise, Chope-sur-Mer, un marché gourmand spécialisé en bières de microbrasseries du Québec.

Retrouver le temps et... le ciel!

mercredi, 19 avril 2017.

Retrouver le temps et... le ciel!

Anne-Julie Landry est originaire de Maria. Après 17 ans d'absence, manquant de temps et de ciel, elle est revenue dans sa région natale « comme on entre dans ses pantoufles »! « Le temps passe vite et on s'aperçoit que les choses qu'on aime faire sont toujours reportées à plus tard. On rêve du jour où on pourra faire ces choses et vivre enfin! Voilà ce que m'a apporté la Gaspésie : vivre ma vie. » Elle poursuit maintenant ici sa carrière de professionnelle de recherche clinique indépendante.

Du Brésil à la Gaspésie

mercredi, 22 mars 2017.

Du Brésil à la Gaspésie

Jamilly Vieira Nogueira est arrivée à Chandler à l'été 2015. Pourquoi? L'amour! 😊

Une communauté au coeur grand comme la mer

mercredi, 22 mars 2017.

Une communauté au coeur grand comme la mer

Après avoir effectué des études à Québec, Stéphanie Vigneau souhaitait, comme plusieurs Madelinots, revenir dans son patelin d'origine. « Comme le dicton le dit si bien, on peut sortir la fille des Îles, mais on ne pourra jamais sortir les Îles de la fille. » Pour elle, #VivreAutrement, « c'est d'avoir ce sentiment si spécial d'appartenance à une communauté tissée serrée, au coeur grand comme la mer ».

Le cadre naturel exceptionnel

mercredi, 22 mars 2017.

Le cadre naturel exceptionnel

Originaire de Saint-Hyacinthe, Ariane Sansoucy a eu droit à un accueil gaspésien inoubliable lors de son arrivée à Cap-Chat, en juin 2016 « Lors de notre pendaison de crémaillère, nous sommes descendus sur la plage prendre un verre et il y avait un groupe de rorquals communs en alimentation avec un magnifique coucher de soleil... c'était de bonne augure! »

D'étudiant à enseignant en mécanique marine

mercredi, 22 mars 2017.

D'étudiant à enseignant en mécanique marine

Alexandre Gil Da Rocha a quitté Montréal pour Val d'Espoir en 2015 afin de compléter un DEP en mécanique marine à l'École des pêches et de l'aquaculture du Québec. Il y est maintenant enseignant; il apprend la mécanique à de jeunes pêcheurs afin de former une nouvelle génération.

Une vie quotidienne extraordinaire

mercredi, 22 mars 2017.

Une vie quotidienne extraordinaire

Paméla Lauzière a quitté la région de Lotbinière en 2013 pour s'installer à Cap-Chat, en Haute-Gaspésie. « La Gaspésie n'est pas seulement extraordinaire quand on vient y séjourner en tant que vacancier. Elle rend la vie quotidienne extraordinaire. »

Une région dynamique et ouverte

mardi, 14 mars 2017.

Une région dynamique et ouverte

Gabrielle Neveu, originaire de la région de Lanaudière, s’est installée à Douglastown (Gaspé) à l’été 2016. « Il y a tellement d'endroits à découvrir, et tellement d'endroits qu'on a découvert mais qui donnent envie d'y retourner encore et encore. Il y a plein de projets motivants dans lesquels s'impliquer, et si quelque chose manque, je sens que je peux lancer un appel et que d'autres personnes y répondront. »

Entreprendre aux Îles

jeudi, 09 mars 2017.

Entreprendre aux Îles

Ariane C Arsenault est une jeune entrepreneure des Îles-de-la-Madeleine. Elle est propriétaire de la savonnerie artisanale La fille de la mer. Pour cette maman de 3 enfants, vivre autrement, ça signifie « voir mes enfants courir dans le champ derrière la maison, aller souper sur la plage après le travail avec toute la famille, […] avoir du temps! »

Vivre dans un milieu dynamique, à un rythme différent

jeudi, 23 février 2017.

Vivre dans un milieu dynamique, à un rythme différent

Elle est originaire de New Richmond, dans la Baie-des-Chaleurs. Il est originaire d’Évry, en région parisienne. À l’automne 2015, Laurie Miousse et Julien Saint-Louis ont choisi de #VivreAutrement ici, en Gaspésie. « La vue de mon bureau donne directement sur la mer, c’est dur à battre! »

Choisir la qualité de vie

jeudi, 09 février 2017.

Choisir la qualité de vie

À la fin de ses études universitaires pour devenir kinésiologue-kinésithérapeute, Izabelle Maisonneuve croyait qu’elle retournerait dans son patelin, à Salaberry-de-Valleyfield … mais non! La rencontre d’un Gaspésien a fait bifurquer sa route vers Chandler!

Contribuer à relever les défis stimulants qui animent la région

jeudi, 19 janvier 2017.

Contribuer à relever les défis stimulants qui animent la région

Pier-Yves Champagne, originaire de Québec, s’est installé à Grande-Rivière à l’été 2016 pour enseigner la philosophie à l’École des Pêches et de l’Aquaculture du Québec.

L'air salin à longueur d'année

jeudi, 12 janvier 2017.

L'air salin à longueur d'année

Comme plusieurs, Claire-Élaine Cyr a dû quitter les Îles-de-la-Madeleine pour effectuer des études universitaires. À l’été 2015, elle a voulu revenir chez elle pour vivre avec ses proches, sa famille, ses amis. Elle peut maintenant respirer l’air salin à longueur d’année!

Une communauté tricotée serrée

mardi, 20 décembre 2016.

Une communauté tricotée serrée

Nicolas Vigneau, originaire des Îles-de-la-Madeleine, est revenu s’établir dans son archipel natal à l’hiver 2015. L’amour inconditionnel et le fort sentiment d’appartenance qu’il éprouve pour les Îles y sont assurément pour quelque chose! Ses implications dans plusieurs organisations culturelles lui permettent de conjuguer ses passions, comme le théâtre, l’écriture et l’histoire.

La meilleure région pour démarrer son entreprise

mercredi, 14 décembre 2016.

La meilleure région pour démarrer son entreprise

Élisabeth Varennes est originaire de Grenoble, en France. Avec son doctorat en biologie marine de l’UQAR en poche, elle et son mari ont choisi la Gaspésie pour démarrer leur entreprise, Transformations d’algues Seabiosis. « Je pense que la région de la Gaspésie est l’un des meilleurs endroits pour démarrer une entreprise, car il y a beaucoup d'encouragement pour l'entrepreneuriat et c'est très bien perçu par la population. » Pour elle, #VivreAutrement, ça signifie « réduire le stress, profiter de ce qui nous entoure comme des bonnes personnes, une nature magnifique et un rythme de vie moins effréné qu'en ville. »

Participer à la vitalité de la région

mercredi, 07 décembre 2016.

Participer à la vitalité de la région

Anne-Christine Boudreau a quitté les Îles-de-la-Madeleine pour poursuivre ses études universitaires. Attirée par le Grand Nord canadien, elle a vécu à Yellowknife pendant 5 ans. La naissance de sa fille fut l’élément déclencheur à ce qu’elle et sa famille viennent s’installer aux Îles l’hiver dernier.

La proximité avec la nature, la mer et les gens

mercredi, 30 novembre 2016.

La proximité avec la nature, la mer et les gens

En 2014, Gabrielle Roy et François Montour ont quitté Montréal, qu’ils habitaient depuis 10 ans, pour découvrir l’Asie. De retour au pays en mars 2016, ils ont réalisé que la vie en ville ne leur convenait plus. De passage à Bonaventure en juillet dernier, le déclic s’est produit : ils ne voulaient plus repartir!

Retour à l'essentiel

mercredi, 16 novembre 2016.

Retour à l'essentiel

Jessica Harvie est revenue s’établir dans ses Îles natales à l’hiver 2014. Elle a pu compter sur le Programme d’aide financière aux entrevues; ce coup de pouce lui a permis d’être embauchée et de concrétiser son projet de revenir en région!

Se bâtir un chez-soi dans un milieu qu'on aime

jeudi, 03 novembre 2016.

Se bâtir un chez-soi dans un milieu qu'on aime

En janvier 2012, Émilie LeBlanc Laberge, originaire de Montmagny, a effectué un stage de 8 mois en Gaspésie. En mai 2013, elle s’est installée pour de bon à Petite-Vallée. Pour elle, vivre autrement en Gaspésie, c'est « découvrir, lors de chaque randonnée, un nouveau sentier, un nouveau point de vue, un nouveau terrain, un nouveau rocher... comme si le territoire se renouvelait sans cesse sous nos yeux. »

Avoir un impact réel dans sa communauté

mercredi, 26 octobre 2016.

Avoir un impact réel dans sa communauté

Shea McGuinness et Mathieu Boulanger ont quitté Montréal en août 2015 pour s’installer à New Carlisle. Elle est enseignante, il est évaluateur et estimateur en bâtiments. Les emplois qu'ils occupent leur permettent de participer à plusieurs projets d'envergure dans la région ainsi qu’au développement de leur communauté. Que diraient-ils à une personne qui songe à venir s’établir en Gaspésie ou aux Îles-de-la-Madeleine? « C'est l'une des meilleures décisions que nous avons prise dans notre vie. »

[12 3 4 5  >>  
b emplois
b stage
b aide finance
b infolettre
b twitter bas
b facebook bas
b youtube bas
b instagram bas
b google bas
b linkind bas
b blogue
b vivez region

Stratégie d'établissement de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine 2017 | Crédits