Éric Deschamps

La Gaspésie a changé. Il est possible de s’accomplir professionnellement en Gaspésie tout en profitant des saisons et du grand terrain de jeu qui se trouve tout autour de nous. Éric Deschamps a quitté des études prometteuses en actuariat à Montréal pour venir s’installer en Gaspésie et devenir photographe de nature. Ah! Et l’hiver est à sa saison préférée depuis qu’il vit ici! Comme quoi la quantité de neige en Gaspésie peut faire des heureux.

DE LA RIVE-SUD DE MONTRÉAL À CAP-CHAT

En 2016, Éric Deschamps étudie à Montréal en actuariat. Du jour au lendemain, un désir de changement le pousse à faire ses valises et partir pour la Gaspésie.

« J’ai fait le saut, j’ai tout lâché derrière moi. »

Le mode de vie effréné qu’il avait en ville l'a amené à réfléchir à ce qui était vraiment important pour lui et à la façon avec laquelle il voulait dorénavant vivre sa vie.

« Les gens doivent comprendre qu’un beat de vie de région, ce n’est pas plate du tout, au contraire. Je n’ai jamais été aussi actif de ma vie depuis que je suis ici. »

En arrivant en Gaspésie, il s’est trouvé un emploi à l’Auberge de montagne des Chic-Chocs. Puis, il a commencé à parcourir les montagnes, appareil photo en main.

« L’une des missions que je me suis donnée, et que je me donne encore aujourd’hui, c’est d’inspirer les gens, non seulement à profiter de dehors et à faire attention à notre environnement, mais c’est surtout de leur faire comprendre que c’est possible de quitter ses études ou son emploi actuel pour un mode de vie plus axé sur des valeurs propres à nous. Moi, c’est la Gaspésie qui m’a fait réaliser tout ça. »

SAUTER SUR LES OPPORTUNITÉS

« Quand j’étais à Montréal, je n’ai jamais pensé avoir ma propre petite entreprise de photographie. Ça ne m’est jamais passé par l’esprit. Quand j’ai déménagé ici, en région, j’ai vu une porte d’opportunités énorme. »

Éric Deschamps passe donc la majorité de son temps dans la nature à la quête de nouveaux clichés à partager avec le reste du monde via Internet.

« Grâce aux réseaux sociaux, mon travail de photographe peut être vu partout dans le monde. Il y a même des gens qui viennent en Gaspésie parce qu’ils ont vu mes photos sur les réseaux sociaux. »

L’HIVER : UNE SAISON MAGIQUE

Les différentes saisons offrent leurs lots de paysages époustouflants en Gaspésie. Depuis qu’il habite ici, l’hiver est devenu la saison favorite d’Éric.

« C’est vraiment le paradis, l’hiver, en Gaspésie! Il y a de la belle neige! Ce qui est intéressant, aussi, ce sont la mer, la belle banquise et les montagnes avec les milieux alpins tout blancs. Ce sont les arbres chargés de neige et les couchers de soleil aux couleurs fabuleuses. »

LA RÉVÉLATION

En s’installant en Gaspésie, Éric cherchait à s’enfuir du mode de vie effréné de la ville. Ici, il semble avoir trouvé un bel équilibre.

« On peut prendre le temps de prendre son temps. Depuis que je suis ici, c’est tellement plus simple. »

Et s’il avait quelques mots pour vous convaincre de venir vous installer en Gaspésie, ce seraient les suivants :

« Oui, c’est possible de tout quitter. Pas de recommencer, mais peut-être juste de partir en quête d’un nouveau soi-même. Faire le choix de venir s’installer en Gaspésie, c’est faire le choix d’être plus heureux. »

Voir les autres profils